Nous voici déjà en février !
Le plus petit mois de l’année mais toujours autant de découvertes avec des domaines toujours aussi surprenants.

En attendant avec impatience le retour de nos apéros, on vous a réservé une sélection qui va faire du bruit.

Une très belle occasion de passer un moment autour d’un ou plusieurs verres de nos découverte !

Le Cabernet Franc du Sud, comme on l’aime. De l’équilibre entre beaucoup de fruits et beaucoup de tanins.

Le mot du vigneron

La gamme Tossut est la première création du domaine. Pour ce mono-cépage, on remarque une couleur rubis intense. Au nez, on note directement des touches gourmandes de fruits rouges associées à des pointes végétales, ce qui le rend très frais.
Enfin, la bouche est remplie de fruits, avec une très belle structure équilibrée entre les tanins et la fraîcheur.

Un cépage typique de Limoux, que le vigneron laisse s’exprimer. Il met parfaitement en valeur sa région.

Le mot du vigneron

Le Mauzac est LE cépage local de Limoux. Il est atypique avec une pointe d’amertume. Jeune, il a un nez et des arômes de pommes vertes (Granny Smith). En vieillissant, il prend des notes de pommes mûres.
Celle-ci est déjà sur le fruit mûr, avec une jolie amertume.

Frais, fruité, léger ! Un Merlot d’altitude qui se différencie des autres Merlot gorgés de soleil.

Le mot du vigneron

Sur ce terroir en altitude avec de la fraîcheur, le Merlot prend ici toute sa souplesse et ses notes de fruits rouges.
On pourra découvrir toute la typicité de ce cépage et de cette région sans apports extérieurs.

Un rouge sans sulfites ajoutés !

Une syrah différente, à la fois complexe et légère, qui garantit un plaisir parfaitement digestible.

Le mot du vigneron

La robe est profonde, intense, de couleur pourpre aux reflets violacés. Le nez est frais, gourmand, pur, offrant en mémoire des arômes de cerise noire, de fruits mûrs et d’épices. La bouche est souple, suave, progressant vers des tanins jeunes, enrobés, à la tonalité de cerise et de fruits écrasés, évoluant vers une finalité épicée, cacaotée. Un vin nature tout en savoir-faire.

La grande soeur de la cuvée Vincent 2018, présentée chez les Explorateurs en décembre. Une finesse des nouveaux Corbières.

Le mot du vigneron

« Les Fées de l’Étang » raconte ces reflets changeants (l’effet de l’étang) chantés par Charles Trénet et qui suggèrent de minuscules créatures ailées et mystérieuses.
On retrouve une robe classique sombre aux nuances grenat. On a un nez intense à dominante de fruits rouges et d’épices.

En bouche, c’est ample avec des tanins fondus.