Domaine de Coutancie, La Rosette 2018

Notre avis : C’est un vin confidentiel. Une réelle découverte pour Eric. C’est un vin blanc moelleux bien équilibré, qui nous fait même penser au safran. Il y a ce côté iodé en étant frais en bouche. La Rosette propose un magnifique équilibre entre l’acidité et le moelleux avec du sucre sans être trop pesant. Vraiment bien fait et bien travaillé.

Température de service : 13 – 14°C

A boire : 2019 – 2021

Certification : Certifié biologique

Fiche technique

13.00

12 en stock

Description

Une découverte garantie, même pour Eric.

La Rosette qui vous fera découvrir un terroir peu connu de Bergerac. A ne pas confondre avec un Sainte-Croix ou un Sauternes qui sont des vins blancs de la même région mais puissants.

Informations complémentaires

Poids 1 kg

Le Vigneron

Alors qu’il travaillait comme domestique agricole et souhaitant lui aussi son lopin de terre, le trisailleul de Nicole Maury acheta un petit vignoble pour faire du vin de Bergerac et tous les dimanches, il parcourait à pied 30 kilomètres aller-retour pour travailler son petit bien. C’est donc en 1836 que le domaine de Coutancie naquit.

Les générations se succèdent apportant chacune constance et innovation. Le domaine s’agrandit jusqu’au décès de Jules « sans qui, rien n’aurait été ». Nicole, sa fille unique, reprend l’exploitation et ajoutera à la trame familiale une couleur particulière : l’empreinte d’une femme, « the woman touch ». Sur la Rive Droite de la Dordogne, son domaine réunit toutes les conditions naturelles qui en font un vignoble de qualité. Toujours plus soucieuse de la qualité des produits, elle fait passer le domaine en agriculture Biologique à partir des cuvées 2014.

L'Appellation

Dans un amphithéâtre de collines dominant au nord la ville de Bergerac et la vallée de la Dordogne, est installée sur un terroir argilo-graveleux l’appellation la plus confidentielle de la région, proposée par une poignée de vignerons.

Le vignoble s’étend sur six communes : outre Bergerac, Creysse, Ginestet, Lembras, Maurens et Prigonrieux. Délimitée en 1946 comme le pécharmant, l’AOC Rosette chevauche en partie l’aire géographique de ce dernier.

Dans les années 1950, elle a failli disparaître, et c’est dans les années 1960 qu’elle a été remise au goût du jour. À partir d’assemblages d’au moins deux cépages de la trilogie sémillon-sauvignon-muscadelle, elle produit un vin moelleux souple, rond et aérien. Misant sur l’élégance aromatique plutôt que sur la richesse en sucre, la rosette s’apprécie dès sa jeunesse.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Domaine de Coutancie, La Rosette 2018”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *